Télécharger la fiche ici

L’objectif principal est de former les stagiaires au métier de scripte en multicaméras, dont le travail est différent de celui d’une scripte cinéma. A l’issue de la formation, les participants seront capables de tenir un poste de scripte sur un projet multicaméras.

Pour cela :

Ils connaitront les outils indispensables à la pratique du métier.

Ils sauront quel est le rôle exact de la scripte dans différents types de production.

Ils pourront créer seul un conducteur et sauront en modifier l’ordre rapidement dans des conditions de direct.

Ils sauront gérer un temps d’antenne direct et pourront calculer très vite en heure minute seconde (base 60).

Ils seront capables de manipuler les magnétos et autres outils de lancement de sujets.

Ils sauront communiquer dans un réseau d’ordre.

Ils sauront s’adapter au déroulement d’un direct et hiérarchiser les priorités.

Ils sauront communiquer avec les cadreurs et comprendront leurs plans.

SEMAINE 1 : cours théoriques, visite d’un tournage d’une émission en direct

Jour 1 :
Présentation du métier de scripte TV, le métier en lui-même, l’environnement humain et les qualités relationnelles de la scripte.

Jour 2 :
La fonction, les outils, les connaissances indispensables.

Jour 3 :
Connaissance de l’image, la notion de découpage, d’axe caméra, de valeurs de plans et de raccords.
Les règles, l’environnement juridique et contractuel, les conventions du métier.

Jour 4 :
Visite d’une émission en direct, tournée en multicaméras. Confrontation avec la réalité qui permet de comprendre le rôle de la scripte. A l’issue de ce tournage, présentation de l’environnement technique, rappels de la fonction de la scripte, de ses outils, des connaissances indispensables à la bonne pratique du métier.

Jour 5 :
Présentation des différents types de productions et du rôle de la scripte selon ces contextes. Visionnage d’extraits d’émissions, explication des besoins en préparation avant tournage et du rôle de la scripte selon ces évènements (JT, émissions culturelles, jeux,…).

SEMAINE 2 : exercices pratiques en salle et préparation « technique »

Jour 1 :
Création de pré-conducteurs puis de conducteurs sur tableur. Apprendre à traduire de façon synthétique le déroulement d’une émission, modifier rapidement le contenu ou l’ordre des séquences du conducteur.

Jour 2 :
Apprendre à gérer le temps, la notion de décompte et exercices de calcul en heures, minutes et secondes.
Exercice en groupe avec répartition de rôles. L’objectif est d’apprendre à calculer rapidement le temps qu’il reste à la demande du «présentateur».
Apprendre à ajouter ou soustraire en heure/minute/seconde.

Jour 3 :
Savoir vérifier la durée des sujets ; exercice de manipulation des magnétoscopes pour la lecture des sujets, notation des codes de fin image et son. Puis lecture « fine » des fins de sujets pour une retransmission sans faille. Le son et l’image, notion de synchronisme de ces deux paramètres.
La notion de « gel de l’image » de fin d’un sujet.

Jour 4 :
Simulation du travail de la scripte pour un « JT » avec la préparation avant tournage (visionnage de sujets, relevé des time codes…) et le tournage ; exercice d’anticipation et de décompte…
Travail par équipe avec répartition des rôles et permutation.

Jour 5 :
Suite de la simulation et réalisation des conducteurs.

SEMAINE 3 : tournage d’un JT

Jours 1 à 3 :
A partir des conducteurs réalisés la semaine précédente, préparation et tournage en régie d’une émission de type Journal TV. L’objectif est de rendre familier l’environnement technique et humain, d’apprendre à communiquer dans le réseau d’ordres, d’anticiper le déroulement chronologique du JT et d’apprendre à gérer le stress.

Jours 4 et 5 :
Selon le rythme de chacun dans cet apprentissage, introduction de difficultés : changement d’horaire de prise d’antenne avec décision de la scripte à prendre pour alléger le contenu de l’émission ou au contraire l’enrichir. Cet exercice apprend aussi à communiquer avec l’équipe et à hiérarchiser l’ordre des priorités en matière de communication.

Tout au long de la semaine et des exercices, enregistrement audio du travail de la scripte.
Prise en compte des remarques et améliorations à apporter.
L’enregistrement audio aide à renforcer la confiance en soi.

SEMAINE 4 : tournage émission de TV en multicaméras dans les conditions du direct.

Jour 1 :
Réalisation d’un pré-conducteur et d’un conducteur sur tableur en vue du tournage d’une émission avec un animateur, des sujets, un extrait de pièce de théâtre.

Jours 2 et 3 :
Tournage dans les conditions du direct de cette émission « complète ».
L’émission n’est pas longue mais complète dans le sens où elle permet de faire la synthèse des difficultés « de terrain », propres aux émissions en direct.

Jour 4 :
Tournage dans les conditions du direct de cette émission « complète » avec, selon le niveau des stagiaires et leur capacité à gérer les différents paramètres lors des tournages des jours 2 et 3, possibilité d’ajouter des difficultés comme le changement de durée de l’émission juste avant la prise d’antenne ou la permutation de séquences dans le conducteur.

Jour 5 :
Bilan : les stagiaires remplissent une grille leur permettant de savoir eux-mêmes si les objectifs
fixés sont atteints, et de connaître les points à améliorer…
Bilan individuel personnalisé.

Télécharger la fiche ici