En partenariat avec l’Union des Compositeurs de Musiques de FilmslogoUcmf

Télécharger la fiche ici

Lors de la formation, chaque participant aura expérimenté des compositions propres sur des images proposées et sera en mesure d’écrire, programmer, prémixer, dans une contrainte de temps donné, de la musique dans chaque genre, d’identifier et d’appliquer des techniques mélodiques, harmoniques, rythmiques et orchestrales dans des situations émotionnelles variées.
Objectifs détaillés :
– Améliorer ses capacités à composer de la musique pour le Film ou la Télévision.
– Acquérir une bonne compréhension de toute la gamme d’émotions que le compositeur de musique de film est appelé à soutenir.
– Comprendre les ressorts de la dramaturgie filmique et sonore.
– Inscrire sa musique dans un projet dramaturgique globale, tenant compte du montage audio et des choix de mixage pour le film.
– Améliorer l’ergonomie de son travail en maitrisant mieux les techniques audionumériques actuelles.

CONTENU DÉTAILLÉ

1ère semaine
Jour 1 : Brève histoire de la musique de film. Les tendances actuelles.
Les outils de programmation MAO : time code et formats vidéo, environnements techniques.
Matériel minimum.
Midi et audio.
Méthodologie de préparation d’un projet : de la table de montage au logiciel de création de musique (on ne parle pas de « comment illustrer » mais « comment préparer » son travail).
Session master : repérer les TC pour les placements de séquences à illustrer (découpages scéniques).
Notes sur les modes de présentations des séquences au réalisateur.
Les exports : du midi à l’audio pour préparer le mixage.

Jour 2 : Dramaturgie musicale et narrative : grille d’analyse pratique (contretypes musicaux, vision fugitive, texture musicale…).
Méthode d’analyses : repérer les correspondances timbrales, mélodique (thème) et climatiques entre la musique, la narration ou la psychologie des personnages.
Les intervalles harmoniques et mélodiques.
Les « modes » musicaux au service des « climats dramatiques ».

Jour 3 : Constructions mélodiques : de la cellules au thème étendu.
Méthode d’écriture basée sur l’imitation, héritage contrapuntique du canon et de la fugue.
Analyse des superpositions avec le thème de : « Dracula » de W.Kilar, « Requiem for a dream » de C.Mansell, « La menaces fantôme » de J.Williams.
Écriture mono-cellulaire, bi-cellulaires, tri-cellulaires.

Jour 4 : Techniques de synchronisations : régler l’action autour de l’événement clé.
Comprendre les nœuds dramatiques.
Analyse de l’écriture en cellules dans la musique de films.
Exercice d’écriture en cellules sur l’image et corrections.

Jour 5 : Technique d’écriture : la recherche de climat.

2ème semaine
Jour 1 : Réflexion sur l’utilisation de la musique originale dans des chefs d’œuvre du cinéma.

Jour 2 : Analyse de séquences et ateliers dirigés sur extraits choisis.

Jour 3 : Apprendre la structure et l’écriture de la musique originale (1).

Jour 4 : Apprendre la structure et l’écriture de la musique originale (2).

Jour 5 : Ateliers dirigés combinant écriture en cellules.
L’écriture modale au cinéma : un système universel.

3ème semaine
Jour 1 : Transcrire les émotions : méthodes harmoniques, mélodiques et d’orchestration.

Jour 2 : Empathie positive, tristesse, aventure : analyse de partitions, explications, et ateliers dirigés.
Sentiment héroïque, glorieux, lyrique.

Jour 3 : La magie, le mystère.
Le drame lent, le suspens, l’action modérée.

Jour 4 : L’action intense, l’horreur, la peur.
La comédie.

Jour 5 : Le rapport sound design et la musique dans l’image.
Entre création électronique et acoustique.

4ème semaine
Jour 1 : De la programmation au mixage : les contraintes et le étapes techniques.
Prévoir l’enregistrement et les exports multipistes.

Jour 2 : Savoir exprimer et argumenter ses choix et ses propositions.
Dialoguer avec les autres intervenants de la bande son.

Jours 3 et 4 : Mise en situation : réalisation d’un projet sur un film proposé.
Ateliers avec un réalisateur. Créations, programmation, mixage, exports et présentation des maquettes
pré-mixées à l‘image.
Argumentation des choix.

Jour 5 : L’environnement économique et juridique du compositeur.
Bilan de la formation.

Télécharger la fiche ici